Square Nadar ou quand l’humour secoue le passé

En 1766, François Jean de La Barre est décapité et brûlé pour ne pas avoir salué une procession religieuse à Abbeville.
Une statue à son effigie est érigée devant l’église du Sacré Cœur à Paris en 1905 mais elle est déplacée en 1926 dans le square Nadar, place moins dérangeante pour les croyants.

Fondue en 1941 sous Pétain, laissant le socle vide, cette nouvelle statue réalisée par Emanuel Ball veille désormais sur le square Nadar à Montmartre.


Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Paris, Passé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s