Le passe-muraille

Nous avons profité de notre balade sur la butte pour aller rendre visite à Monsieur Dutilleul.

Le Passe-muraille est une nouvelle de Marcel Aymé publiée en 1943. Elle met en scène « un excellent homme nommé Dutilleul qui possédait le don singulier de passer à travers les murs sans en être incommodé. Il portait un binocle, une petite barbiche noire, et il était employé de troisième classe au ministère de l’Enregistrement. »

Type même du petit bonhomme falot, gris invisible, Monsieur Dutilleul va connaître des aventures parfaitement ahurissantes, découvrir l’amour et perdre son exceptionnel don pour se retrouver prisonnier du mur. Il n’aura que le peintre Eugène Paul et sa guitare pour le consoler de sa solitude.

Passe muraille-001

L’action se déroule rue Norvins, à Montmartre, dans le 18e arrondissement, là où habitait Marcel Aymé.
La place Marcel-Aymé, située à l’extrémité de cette rue, abrite une statue réalisée par Jean Marais, représentant le personnage emprisonné dans un mur.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Lecture, Paris, Passé

Une réponse à “Le passe-muraille

  1. très belle statue, par ailleurs !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s