Archives de Catégorie: Passé

Prévert … Les feuilles mortes

Petite chanson pour finir la semaine tout doucement CLIC20151104_125128[1]

Oh ! je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis.
En ce temps-là la vie était plus belle,
Et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui.
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle.
Tu vois, je n’ai pas oublié…
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Et le vent du nord les emporte
Dans la nuit froide de l’oubli.
Tu vois, je n’ai pas oublié
La chanson que tu me chantais.

(Refrain)
C’est une chanson qui nous ressemble.
Toi, tu m’aimais et je t’aimais
Et nous vivions tous deux ensemble,
Toi qui m’aimais, moi qui t’aimais.
Mais la vie sépare ceux qui s’aiment,
Tout doucement, sans faire de bruit
Et la mer efface sur le sable
Les pas des amants désunis.

Poster un commentaire

Classé dans Music, Passé

Dans mon sapin il y a ….

Nouveau dossier (noel)

Des décorations de Noël, souvenirs d’enfance offerts par maman

Des souvenirs de nos années passées à New-York et Londres (sniff)

Des décorations réalisées par mes 2 grands

Une petite main baladeuse qui ne demande qu’à décrocher tout ça !

20141208_141944[1]

Poster un commentaire

Classé dans Etre maman, Kids, Passé

Les bains voltaire

J’aime bien l’architecture et depuis quelques temps nous allons souvent rue de la Roquette dans ce bel immeuble.
Afin d’en savoir un peu plus j’ai effectué quelques recherches.

20141206_115036[1]20141206_115023[1] 20141206_115015[1]Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que cet endroit fut un des lieux de consommation homosexuelle gratuits durant la guerre 1940. Que les très nombreuses vespasiennes de Paris vont tourner « à plein » et que les soldats allemands ne seront pas les derniers à les fréquenter.
Et bien un peu d’histoire ne fait pas de mal ! 😉

Poster un commentaire

Classé dans Beyond, Paris, Passé

Van Gogh-Artaud, le Suicidé de la société

Les enfants sont en vacances, et comme quand il y en a pour 3 il y en a pour 4 j’ai emmené ma troupe et un petit copain retrouver le flots des 5500 visiteurs par jour pour l’exposition Van Gogh-Artaud, le Suicidé de la société ! au Musée d’Orsay.

Arrivés vers 15h la queue est énorme, prête à rebrousser chemin je me décide à demander le temps d’attente à un charmant monsieur qui m’annonce avec un grand sourire : « Au moins deux heures madame !!!!! mais pour vous 2 min ! passez par cette porte et allez tout droit ! » Effectivement deux minutes plus tard nous étions entrés dans le cœur du magistral Musée d’Orsay que je n’avais pas revisité depuis sa modernisation. Le deuxième effet « kiss cool » arrive quand nous nous dirigeons vers ‘entrée de l’expo temporaire ! la pas deux mais une heure de queue !
Je retourne voir un gardien qui voyant ma tribu m’ouvre gentiment le passage en direction de l’entre tant convoitée !!! Merci les bambinos.

Nous avons pu découvrir deux destins parallèles où le génie tutoie la folie. L’exposition du musée d’Orsay « Van Gogh-Artaud » aborde l’œuvre du peintre à travers les textes du poète et confronte l’art multiforme de ce dernier à l’univers à vif de Vincent.

Artaud fustige les médecins, les psychiatres et la société qui ne comprennent rien à leurs désordres de l’esprit. L’un des médecins ne menacera-t-il pas Artaud avant une séance d’électrochocs : « On va redresser votre poésie ! » Le regard d’Artaud sur Van Gogh percute et fascine : « Il a dépassé la peinture… pour faire jaillir une force tournante, un élément arraché en plein cœur. » Son texte jalonne le parcours en 45 tableaux connus ou non, des dizaines de dessins, des photos et des films que propose la conservatrice, Isabelle Cahn.

Artaud est subjuguant quand il analyse par la voix ténébreuse d’Alain Cuny Le Champ de blé aux corbeaux (mon Mel est resté assis 10min à regarder la vidéo complètement absorbé !). Une vidéo sur grand écran avec de gros plans restitue la beauté d’une toile trop fragile et restée à Amsterdam.

Quelques merveilles méconnues étonnent dans cette expo, comme les Deux Harengs saurs. Quand en janvier 1889, Signac, qu’il a rencontré à Paris, vient voir Vincent à Arles, celui-ci est tellement heureux de cette visite qu’il lui offre ce petit tableau qui ne sera jamais vendu et reste dans les collections de la famille Signac.

Afin de rendre la visite plus ludique je m’étais équipée de crayons de couleurs et de cahiers afin de leur faire réaliser le tableau de leur choix, ils ont opté pour les « lauriers roses ». Zach le petit copain de Mat qui au départ n’était pas ravi d’aller au musée s’est pris gentiment au jeu, Mat m’a demandé de lui faire un dessin pour le colo

rier et Mel est parti voir la vidéo dont je vous parlais précédemment.

Lauriers roses

Laurier roses Mat


Lauriers roses Zach

Au final c’est 3 petits garçons, un bébé et une maman enchantés qui sont sortis de  cette expo !

Expo Van Gogh

Van Gogh-Artaud, le Suicidé de la société, musée d’Orsay, Paris 7e. Jusqu’au 6 juillet.

Poster un commentaire

Classé dans Etre maman, Expo, Kids, Paris, Passé

Londres à Montmartre

Villa Léandre

Le saviez-vous :

La Villa Léandre est un endroit à part dans le 18e arrondissement de Paris. Située entre le 23 et le 27, avenue Junot, du calme dans cette impasse, bordée de petites maisons au style anglo-saxon. Au 10 une petite pancarte nous fait un petit clin d’œil anglais. Il parait que Michel Piccoli avait acheté cette maison pour Juliette Gréco.

Si Juliette Gréco n’a pas daigné s’installer au numéro 10 de la Villa, on pourrait presque croire que David Cameron, le Premier ministre britannique, l’a fait. En plus de ses « bow-windows », qui donnent à la maison un style très londonien, au-dessus de la sonnette, trône une petite inscription indiquant : Downing Street, City of Wesminster. Trait d’humour s’il en est, puisque c’est au 10, Downing Street, à Londres, que réside le chef du gouvernement anglais.

Poster un commentaire

Classé dans Fun, Paris, Passé

Automobile Club de France

Vendredi soir nous avons eu la chance de retrouver des amis à l’Automobile club de France pour célébrer le 50 ème anniversaire du bureau de Paris du Cabinet de Conseil où mon mari avait travaillé pendant 8 ans.

visuel_home2

Ce club est le club fondateur du Grand Prix de France, mais plus précisément qu’est ce que c’est :

Historique Créée en 1895 par le marquis Albert de Dion et le baron de Zuylen, cette « société d’encouragement à la locomotion automobile » fut le 1er Automobile-Club du monde.

Activités Le club avait pour objectif de faire connaître le monde automobile : en 1898, il a ainsi organisé le 1er Salon de l’automobile et a conçu, en 1905, le 1er code de la route. L’ACF organise aussi des courses, comme le Grand Prix de France, qui fête cette année son centenaire.

Siège Situé place de la Concorde (Paris, VIIIème), il dispose d’une piscine de 25 mètres conçue par Gustave Eiffel, d’une salle de snooker, d’un petit théâtre, d’un salon de coiffure, d’un restaurant (les femmes ne sont pas autorisées aux déjeuners).

Si vous souhaitez adhérer Le parrainage est obligatoire. L’admission coûterait en moyenne 10 000 euros et la cotisation annuelle s’élèverait à 2 000 euros !

Merci en tout cas à cette société de nous avoir offert cette magnifique soirée, nous avons été divinement reçus comme à chaque fois. Vivement la prochaine.

Poster un commentaire

Classé dans Paris, Passé, Uncategorized

Concept cars

Quel bel après midi nous avons eue hier !

Après avoir déposé Batman à l’anniversaire d’un copain, j’ai emmené grand M découvrir cette expo !

2fev14

Nous avons traversé les Invalides pour arriver sous le chapiteau. Première bonne surprise, tout les canons dans la cour d’honneur l’ont vraiment subjugué (je l’emmènerai probablement à la nuit aux invalides qui aura lieux de fin avril a fin mai.)

Après ses yeux se sont écarquillés tous le long de la visite, je l’ai laissé me guider il n’a pas raté une voiture, pas une explication et m’a commenté émerveillé toutes ces belles réalisations !

Pour sur le chemin du retour me poser mille questions à la seconde !

Poster un commentaire

Classé dans Expo, Fun, Paris, Passé